Master Droit des personnes et de la famille

Le master Droit des personnes et de la famille a pour objectif de consolider les compétences dans les matières fondamentales du droit privé et d’approfondir les matières du droit des personnes et de la famille. Il offre aux étudiants une formation solide dans ces matières, dans leurs aspects tant extrapatrimoniaux que patrimoniaux.
Les cours proposés combinent droit substantiel et mécanismes du contentieux. Les étudiants suivront, en effet, des cours généraux et des cours spécifiques en procédure civile et en droit de la preuve, leur permettant d’acquérir une vision transversale nécessaire à leur insertion professionnelle.
L’objectif est donc l’acquisition de compétences théoriques, mais également pratiques pour la gestion contentieuse ou non contentieuse de situations dans le domaine du droit des personnes et de la famille. Grâce au nombre restreint d’étudiants par promotion (20), l’enseignement peut être réellement interactif et l’accompagnement individualisé.
 
Pour obtenir toutes les informations nécessaires sur cette formation (présentation, programme, admission, débouchés), consultez la fiche "Master Droit privé parcours Droit des personnes et de la famille" du catalogue de formation de l'Université Grenoble Alpes.
Schema M1
Schema M2

« Ubi jus, ibi societas : il [le juriste] n’est pas par essence un solitaire. Le juriste est au service de la société et il  doit la connaître », B. Beignier, « Vetera et nova. Rénover la formation des étudiants en droit », Revue Commentaire 2016, 154

Actualités du premier semestre de l’année 2021-2022

Logos partenaires

Clinique juridique

Un groupe d’étudiants du M1 DPF travaille sur la sensibilisation du monde éducatif aux droits des enfants transgenres. A ce titre, deux webinaires seront organisés à destination des enseignants : l’un au titre de la formation continue, l’autre dans le cadre de la formation initiale.
Des étudiants du M2 DPF participent à d’autres projets de la clinique juridique : un projet avec la métro qui a pour objectif la lutte contre les discriminations et un projet ayant pour thème l’autorité parentale et les violences conjugales.

4 octobre 2021 - Rencontre avec Béatrice Denaes
La journaliste a évoqué avec les étudiants sa transition, sa vie d’avant, sa vie d’après. Une rencontre riche !
 
11 octobre 2021 - « Une juriste à l’Assemblée nationale », Rencontre avec Camille Galliard-Minier, Députée
Les étudiants ont échangé avec la députée sur son parcours et sur l’adoption de certaines lois, dont la loi de bioéthique.

12 octobre 2021 - Rencontre avec Dominique Mattano, membre du Centre d'Information des Droits des Femmes et des Familles de l'Isère
 
21 octobre 2021 - Journée d’étude « La médiation familiale dans l’élan de la justice du 21ème siècle »

27 octobre 2021 - Rencontre avec Lucile Daidie, Directrice de service à la PJJ de l’Isère (Protection judiciaire de la jeunesse)

 
15 novembre 2021 - Rencontre avec Charlène Bois-Farinaud et Mélanie Poncet
Toutes deux sont d’anciennes étudiantes du M2 Droit des personnes et de la famille ; elles sont actuellement doctorantes et chargées de travaux dirigés.
 
19 novembre 2021 - Participation des Professeures Pascale Hoffmann (PU-PH, gynécologue-obstétricienne au Pôle Couple-Enfant du CHU de Grenoble) et Sylviane Hennebicq (PU-PH, Directrice du laboratoire de la reproduction-CECOS du CHU de Grenoble) à une séance de travail sur l’assistance médicale à la procréation
 
30 novembre et 1er décembre 2021 - Séminaire Médecine et droit sur les violences intrafamiliales
La première matinée a rassemblé internes en médecine et étudiants du M2 Droit des personnes et de la famille pour discuter de cas avérés ou suspectés de maltraitances (violences sur enfants, violences conjugales).
L’après-midi et la matinée suivante ont rassemblé victimes, médecins, professionnels de la protection de l’enfance, associations, psychothérapeutes et psychiatres, Procureur de la République, représentants de la police, etc, pour des échanges sur le sujet. Etait notamment présent le juge Edouard Durand, président de la CIIVISE, Commission indépendante sur l’inceste et les violences sexuelles faites aux enfants.
 
3 décembre 2021 - Conférence du Professeur Robert Lancaster (Université de Louisiane), « Mediation of child custody disputes »

Partenaires

  • Le Département de l’Isère, en particulier la direction des solidarités, en charge de la protection de l’enfance
  • Des magistrats (36 heures de cours assurées par des magistrats et des conférences)
  • Le barreau de Grenoble
  • La Protection judiciaire de la jeunesse
  • L’association Chrysallis, administrateur ad hoc pour les enfants
  • La Faculté de médecine

Témoignages

Johanna Serve et Leïla Bensaloudji, assistantes de justice auprès de magistrats du Palais de justice de Grenoble :
« Nous avons la chance d’avoir été étudiantes dans ce M2, la complémentarité des matières est très avantageuse pour les dossiers que nous devons traiter au palais et cela nous permet d’être totalement à l’aise avec le travail des magistrats ».

Marion Auger, étudiante (promotion 2016-2017)  :
« J’ai commencé la préparation ENM depuis, qui est un travail quotidien pour assimiler le programme mais qui va être aidé par les enseignements du M2. Je pense que ce retour peut être intéressant pour la nouvelle promotion s’il y en a qui se destinent aux concours ENM ou à l’examen d’entrée à l’école des avocats.
Les cours de droit de la famille que l’on a eu, ont dégagé les grandes perspectives que l’on nous demande d’assimiler cette année sur les droits patrimoniaux et extra patrimoniaux, je me rends compte qu’il y a finalement peu de notions qu’il me reste à préciser. Nous avons donc une bonne avance sur le programme de droit civil. Le cours de procédure du droit de la famille et l’exercice final m'ont permis de ficher dans l’optique des cas pratiques et, là encore, le programme du M2 répond aux attentes du concours.
Dans le domaine de la procédure civile il est appréciable que le cours de mouvements contemporains nous aient dégagés toutes les grandes questions techniques qui sont encore d’actualité cette année et qu’il aurait été plus difficile d’appréhender par soi-même à mon sens.
En bref, sur le bilan des apprentissages de l’an dernier par rapport aux attentes de nos Professeurs de cette année, nous avons été soulagées avec Zélia, qui suit la même préparation que moi à Bordeaux, d’avoir acquis des grands pans du programme durant le M2 ».

Réseau des anciens

Doubles diplômes

Ce master peut être envisagé dans le cadre d'une double diplomation avec l'Université de la Sarre (Allemagne) ou d'une double diplomation avec l'Université de Sherbrooke (Canada).
Publié le  9 mars 2021
Mis à jour le 10 mars 2022