Le master Propriété intellectuelle et droit des nouvelles technologies s’adresse aux étudiants ayant démontré leur intérêt pour ces matières (tant par leur parcours personnel que par leurs connaissances et recherches propres). à l’issue de la L3, il s’agit de disposer des connaissances solides en droit civil et en droit des affaires, connaissances qui vont être approfondies en master 1, avec l’enseignement des fondamentaux du droit de la propriété intellectuelle et du numérique, du droit du marché et des techniques contractuelles. Les étudiants vont ensuite se perfectionner en master 2, grâce à des cours théoriques et des séminaires professionnels, parfois assurés en anglais, tout en testant les connaissances acquises lors d’un stage en entreprise et en rédigeant un mémoire de recherche.

Ce master forme des juristes de haut niveau dans cette spécialité très demandée en raison de l’expansion de l’Internet et des réseaux, de l’essor des industries culturelles (audiovisuel, édition...), du recours intensif aux signes distinctifs (marques, noms de domaine et appellations protégées), de l’accent mis sur l’innovation (logiciels, méthodes commerciales, médicaments et biotechnologies en général). D’un point de vue plus académique, l’objectif de cette formation est aussi de former à la recherche des étudiants intéressés par un doctorat.

> Pour plus d'information, téléchargez la fiche descriptive du Master Propriété intellectuelle et droit des nouvelles technologies

NB : Le programme présenté dans cette fiche est en attente de vote CFVU. Des modifications peuvent y être apportées.