Formation, Partenariats

Interview : Jean-Michel Do Carmo Silva, enseignant de droit à Grenoble École de Management

Dans le cadre d’un partenariat établi depuis 6 ans, la Faculté de droit et Grenoble École de Management (GEM) proposent à leurs étudiants une double diplomation en droit et management. Une quarantaine d’étudiants de GEM suivent ainsi chaque année une formation à distance en droit de niveau L3 ou M1 tandis qu’une quinzaine d’étudiants de la Faculté de droit accèdent au programme dispensé par l’école de commerce durant leur M2. Nous avons rencontré M. Jean-Michel Do Carmo Silva, enseignant de droit à Grenoble École de Management et Vice-Président de l’Association Française Droit et Management, au sujet du parcours « Droit et Management » proposé aux étudiants de la Faculté de droit de Grenoble.
Quel programme est ouvert aux étudiants en droit dans le cadre du partenariat avec GEM ?
Les étudiants de la Faculté de droit suivent le « Programme Grande École » (PGE) classique, en langue française, avec comme seule contrainte l’impossibilité de partir en échange dans une Université étrangère.

Les cours qu’ils suivent sont-ils les mêmes que ceux dispensés aux étudiants de GEM ?
Les étudiants en droit entrent en 2ème année à GEM, ce qui équivaut à un niveau M1. Ils suivent donc la deuxième et la troisième année du PGE afin d’obtenir leur diplôme.
Lors du premier semestre de la 2ème année à GEM (Bac+4), les étudiants en droit suivent une mise à niveau composée de cours du tronc commun de 1ère année (qui leur sont spécifiquement dédiés) et de 2ème année (communs à tous les étudiants commençant le PGE directement en deuxième année). Au second semestre de cette 2ème année, les étudiants en droit sont ensuite mélangés avec tous les étudiants de GEM et suivent des cours de spécialisation au choix. Ils ont accès à tous les cours, sauf aux modules de droit.
En 3ème année à GEM (Bac+5), les étudiants en droit suivent, en enseignement à distance, les cours du tronc commun du 1er semestre étalés sur un an.

Quels sont les critères de sélection des étudiants en droit ?
La Faculté de droit effectue une présélection des candidats sur dossier. La sélection définitive se fait sur entretien oral par GEM et la Faculté de droit qui choisissent 15 étudiants maximum. Les étudiants ayant effectué leur M1 ailleurs qu’à Grenoble peuvent candidater à ce parcours, pourvu qu’ils soient inscrits en M2 à la Faculté de droit de Grenoble. Toutes les spécialités en droit sont acceptées. L’évaluation orale dure 20 minutes et porte sur trois points : la cohérence du parcours choisi par l’étudiant avec son projet professionnel, son aptitude à supporter une forte charge de travail (des engagements en dehors de la Faculté peuvent être le signe de cette capacité) et l’intérêt pour l’économie (actualité).

Quel niveau en langues étrangères est exigé pour suivre ce programme ?

Le niveau de langue doit être bon en LV1 et LV2 (niveau attendu : B1-B2). Si le niveau de l’étudiant en LV2 est moyen, il devra être compensé par des arguments de motivation lors de son entretien oral.

Une expérience à l’international est-elle indispensable pour obtenir le diplôme de GEM ?

Oui. Il peut s’agir d’un stage ou d’une création d’entreprise. L’école de commerce apporte une aide aux étudiants en leur fournissant des offres de stages et en les conseillant dans leur projet professionnel. Toutes les destinations sont possibles.

Quel est le taux de réussite et les difficultés du parcours « Droit et Management » ?

Le taux de réussite dans ce parcours est de 100%. Il est souvent difficile pour les étudiants en droit d’identifier les matières de sciences de gestion qui conviennent le mieux à leur projet au moment du choix des cours de spécialisation. Par ailleurs, la charge de travail est très importante dans ce parcours.

Y a-t-il des frais de scolarité à verser à GEM pour suivre ce parcours ?
Non, les étudiants ne payent pas de frais de scolarité à GEM, ce qui est très intéressant pour eux.

Quels sont, selon vous, les avantages de cette double diplomation ?

Le premier avantage est l’employabilité. En sortant de GEM, les étudiants ont souvent déjà un emploi ou en trouvent un très rapidement. Le niveau de salaire aussi est meilleur lorsque l’on sort d’une école de commerce. Enfin, cette double compétence permet aux étudiants de transformer leur ambition car ils prennent conscience de leurs capacités. Le niveau académique des étudiants sélectionnés dans ce parcours est très bon puisqu’ils assument une forte charge de travail.
Mis à jour le  6 juin 2017