Les stages sont désormais une étape essentielle du parcours de formation. Ils permettent de découvrir le monde professionnel (une entreprise, un secteur d’activité etc…) et de s’adapter à ses exigences. Multiplier les expériences professionnelles, tout au long du cursus et le plus tôt possible, vous permettra d'affiner vos choix d'orientation.

Réglementation en vigueur

Tout stage doit faire l’objet d’une convention. La convention doit obligatoirement être signée avant le début effectif du stage par toutes les parties. Tout stage commencé avant le recueil de toutes les signatures est irrégulier. Vous vous exposez à un refus de signature du service, avec toutes les conséquences qui s'en suivent, notamment en termes de non-prise en charge de la couverture d'accident du travail.

Le stage doit être en lien avec votre formation, qu’il soit créditeur d’ECTS ou non, il ne peut être réalisé que dans le cadre des formations de minimum 200 heures. Pour les périodes de stages autorisées, vous devez vous référer aux règlements d’études.

Un stage ne doit pas excéder 6 mois soit 132 jours, soit 924 heures de présence effective dans le même organisme d’accueil pour l’année universitaire. En aucun cas, un stage ne devra se poursuivre après la date de la reprise des cours si l’étudiant poursuit sa formation dans l’année supérieure, ni après le 30 septembre de l’année universitaire en cours s’il ne poursuit pas sa formation.

Les indemnités de stage sont obligatoires à partir du 45ème jour travaillé, soit 308h. Le montant minimal de la gratification est de 3.75 € de l'heure (taux horaire révisé au 1er janvier de chaque année). Si un montant forfaitaire mensuel est indiqué, il faut le diviser par 154 (nombre d'heures mensuelles). Vous pouvez également vous reporter au simulateur de calcul des indemnités de stage.

Pour toute modification de la convention de stage (rupture, prolongation, changement de gratification….), il est impératif d’en informer le bureau des stages dans les plus brefs délais, pour créer un avenant qui doit être signé avant la mise en œuvre de la modification.

Tout stage à l’étranger demande une vérification sur les destinations à risque (consultez le site du Ministère des affaires étrangères) Les stages en « zone orange » font l’objet d’un a priori négatif. L’université ne valide aucune demande de convention de stage en « zone rouge ».

Comment obtenir une convention de stage ?


Etape 1 :

Connectez-vous à l'intranet étudiant LEO (onglet "Mon projet d'études et professionnel > Faire un stage") et suivez la procédure.

A. Faites le point sur les informations qui vous seront nécessaires pour la saisie de la convention (document de préparation disponible dans l’application PSTAGE : besoin d’aide) :
  • L'organisation de votre stage : dates, durée, type de stage (obligatoire, optionnel, facultatif), montant de la gratification, noms de vos tuteurs enseignant et professionnel
  • Les objectifs et activités de votre stage : sujet du stage, activités confiées, compétences à développer ou à acquérir au cours du stage.
B. Vérifiez que votre établissement d'accueil est recensé dans l’application PStage

Accédez à l’application PStage, allez sur établissement d’accueil, puis rechercher un établissement. Si votre établissement n’existe pas dans la base PStage, complétez le formulaire que vous trouverez dans « Besoin d’aide » demander la création d'un établissement. Pour rechercher le numéro de SIRET d’un établissement, utilisez le site internet suivant : https://www.score3.fr


Etape 2

Imprimez votre convention en 3 exemplaires originaux, vous devez signer et faire signer les représentants de l’organisme d’accueil, puis la transmettre au bureau de la professionnalisation et des stages pour signature de l’enseignant référent (voir tableau dans la colonne de droit) et du Doyen.

Stages en France :
Toutes les pièces doivent être envoyées au minimum 15 jours avant le début du stage. Pour les stages de dernière minute, un délai de 72h (hors création d’établissement) devra être respecté pour permettre la vérification des pièces du dossier.
  • 3 exemplaires originaux de la convention,
  • l’attestation d'assurance de responsabilité civile est obligatoire pour la signature de la convention ou apparaissent vos noms et prénoms, couvrant toute la durée du stage,
  • 2 enveloppes affranchies (50gr) : l'une avec les coordonnées de l'établissement d’accueil, l'autre avec vos coordonnées.
Stages à l'étranger :
Toutes les pièces doivent être envoyées au minimum 2 mois avant le début du stage, devra être respecté pour permettre la vérification des pièces du dossier.
  • 3 exemplaires originaux de la convention,
  • l'attestation d'assurance de responsabilité civile est obligatoire pour la signature de la convention ou apparaissent vos noms et prénoms, valide pendant toute la durée du stage ou il est mentionné que les garanties sont valables dans le pays dans lequel vous vous rendez,
  • la fiche Sécurité Stages à l’international (formulaire disponible sur l’application PStage),
  • mail de confirmation d’inscription sur le portail Ariane,
  • 2 enveloppes affranchies (50gr) pour l’étranger : l'une avec les coordonnées de l'établissement d’accueil, l'autre avec vos coordonnées.

Tout dossier incomplet ne sera pas traité. Veuillez tenir compte des périodes de fermeture administrative et de congés universitaires.

Pour les demandes de bourse de mobilité vous rapprocher du service des relations internationales de la Faculté de droit : droit-law-international@univ-grenoble-alpes.fr

Comment obtenir un avenant ?

Avec l'accord de l'organisme d'accueil et du bureau des stages il est possible d'établir un avenant à la convention de stage. Le circuit des signatures est le même que pour la signature de la convention initiale.
Connectez-vous à l’application Pstage, recherchez votre convention, puis allez sur l’onglet avenant. Vous pourrez imprimer votre avenant, une fois que le bureau des stages l’aura vérifié. Envoyez un mail à droit-bureaustages@univ-grenoble-alpes.fr pour validation.