Cette préparation est assurée par l'Institut d'études judiciaires de la Faculté de droit de Grenoble.

Présentation de la formation

La profession d’avocat est réglementée par la loi n°71-1130 du 31 décembre 1971. Seules les personnes ayant prêté serment et inscrites au Barreau peuvent l’exercer. Cette inscription est soumise à diverses conditions de moralité, de nationalité (L. 31 déc. 1971, art. 11) et surtout de compétences juridiques.
Ainsi l’accès à la profession est subordonné à l’obtention du CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat) délivré par les CRFPA (Centres Régionaux de Formation Professionnelle d’Avocats). Ce certificat sanctionne la formation organisée par ces centres régionaux pour les élèves avocat.e.s. L’accès à un centre régional de formation professionnelle des avocat.e.s suppose la réussite à un examen d’entrée qui est organisé par les Facultés de droit situées dans le ressort des centres régionaux de formation professionnelle. La Faculté de droit de Grenoble, par le biais de l’Institut d’Etudes Judiciaires, organise donc chaque année cet examen pour les candidat.e.s inscrit.e.s à Grenoble.
L’Institut d’Etudes Judiciaires de la Faculté de droit assure en outre par le biais d’enseignements spécifiques la préparation des candidat.e.s à cet examen d’entrée.

Cette préparation est destinée à approfondir les connaissances des étudiant.e.s dans les matières évaluées lors de l’examen d’entrée et à acquérir les méthodes adaptées aux différentes épreuves.

Pour obtenir toutes les informations nécessaires sur cette formation (présentation, programme, admission, débouchés), consultez la fiche "Préparation à l'examen d'entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA)" du catalogue de formation de l'Université Grenoble Alpes.

La préparation au CRFPA

La préparation repose déjà sur des enseignements spécifiques à chaque matière évaluée lors de l’examen et vise plus particulièrement l’actualisation des connaissances déjà acquises par les candidat.e.s.
Les enseignements ont lieu dans les locaux de l’Université Grenoble Alpes, à partir du mois de décembre, en semaine, et en principe entre 17h et 20h.

La préparation permet ensuite de réaliser des entraînements à chacune des épreuves de l’examen.
Ces entraînements peuvent avoir lieu selon deux modalités distinctes, selon le choix opéré par les candidat.e.s au moment de leur inscription.

  • Les entraînements en présentiel : ils sont organisés le samedi matin, à partir du mois de décembre, dans les locaux de l’Université Grenoble Alpes dans les conditions d’examen.

  • Les entraînements à distance : ils sont réalisés par les candidat.e.s par leurs propres moyens, dans la semaine suivant la réalisation de l’entraînement en présentiel. Cette formule est recommandée pour les personnes n’ayant pas la possibilité de réaliser les entraînements in situ le samedi matin.

Dans l’un et l’autre cas, les devoirs rendus font l’objet d’une correction et le cas échéant de la mise à disposition d’un corrigé.

L'examen d'entrée au CRFPA

Le CRFPA

L’examen d’entrée permet d'accéder au Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocat.e.s (CRFPA), qui assurera la formation théorique et pratique des futur.e.s avocat.e.s pendant une période de 18 mois. Attention, nul ne peut se présenter plus de trois fois à l'examen d'entrée.

Les épreuves

Les épreuves de l’examen d’entrée sont déterminées conjointement par les articles 51 & suiv du Décret n° 91-1197 du 27 novembre 1991  et par l’Arrêté du 17 octobre 2016 fixant le programme et les modalités de l’examen d’accès au CRFPA. Elles comprennent des épreuves écrites d’admissibilité et des épreuves orales d’admission.

Les épreuves écrites d’admissibilité consistent dans :
  • Une note de synthèse (5h ; coeff. 3).
  • Une épreuve en droit des obligations (3h ; coeff. 2).
  • Une épreuve destinée à vérifier l’aptitude à résoudre un ou plusieurs cas pratiques (3h ; coeff. 2) dans l’une des matières suivantes, au choix des candidat.e.s : droit civil ; droit des affaires ; droit social ; droit pénal ; droit administratif ; droit international et européen ; ou droit fiscal.
  • Une épreuve de procédure (2h ; coeff. 2) portant sur l’une des matières suivantes en fonction du choix réalisé par les candidat.e.s pour l’épreuve précédente : procédure civile et modes alternatifs de règlement des différends (candidat.e.s ayant choisi la matière droit civil, droit des affaires, droit social, droit international et européen ou droit fiscal) ;  procédure pénale (candidat.e.s ayant choisi la matière droit pénal); ou procédure administrative contentieuse (candidat.e.s ayant choisi la matière droit administratif, droit international et européen ou droit fiscal).
Les épreuves orales d’admission consistent dans :
  • Le grand oral ou épreuve d’exposé-discussion sur un sujet relatif à la protection des libertés et des droits fondamentaux (45 min ; coeff. 4).
  • Une interrogation en langue étrangère (15 min ; coeff. 1)