Cette préparation est assurée par l'Institut d'études judiciaires de la Faculté de droit de Grenoble.

Présentation de la formation


La profession d’avocat est réglementée par une loi du 31 décembre 1971. Seules les personnes ayant prêté serment et inscrites au Barreau peuvent l’exercer. Cette inscription est soumise à diverses conditions de moralité, de nationalité (L. 31 déc. 1971, art. 11) et surtout de compétences juridiques. En effet, l’accès à la profession est subordonné à l’obtention du CAPA (Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat) délivré par les CRFPA (Centres Régionaux de Formation Professionnelle d’Avocats). Ce certificat sanctionne la formation organisée par les centres pour les élèves avocats ayant réussi l’examen d’entrée organisé par les centres d’examen. À Grenoble, cet examen d’entrée est organisé par la Faculté de droit, au sein de l’IEJ, qui assure également la préparation de ce dernier.

La préparation exige un travail intensif destiné à parfaire les connaissances des étudiants dans les matières qu’ils devront présenter à l’examen et propose une méthode adaptée aux différentes épreuves.

Pour obtenir toutes les informations nécessaires sur cette formation (présentation, programme, admission, débouchés), consultez la fiche "Préparation à l'examen d'entrée au Centre Régional de Formation Professionnelle des Avocats (CRFPA)" du catalogue de formation de l'Université Grenoble Alpes.

Les préparations


Les candidats inscris à la prépa IEJ ont deux options possibles :

  • La préparation en présentiel : les séances de préparation, d'actualisation et d'entraînement ainsi que les devoirs ont lieu en présentiel dans les locaux de la Faculté de droit de Grenoble ;
  • La préparation à distance : les séances de préparation, d'actualisation et d'entraînement ont toujours lieu en présentiel dans les locaux de la Faculté de droit mais les devoirs peuvent être faits à distance. Cette formule s'adresse à tous les étudiants qui ne peuvent pas être présents le samedi pour composer les devoirs. Un site internet est spécifiquement dédié aux devoirs à distance pour les étudiants ayant choisi cette formule. Il permet d'accéder aux sujets des devoirs selon un calendrier défini en début d'année universitaire, ainsi qu'aux corrections correspondantes. La diffusion d'une correction suppose qu'un étudiant, au moins, ait composé sur le sujet.

L'examen d'entrée au CRFPA


L'examen

L'examen permet d'accéder au centre régional de formation professionnelle des avocats (CRFPA), qui assurera la formation théorique et pratique des futurs avocats pendant une période de 18 mois. Attention, nul ne peut se présenter plus de trois fois à l'examen d'entrée.

Les épreuves

Décret n° 2016-1389 du 17 octobre 2016 modifiant les conditions d’accès aux centres régionaux de formation professionnelle d’avocats.
Arrêté du 17 octobre 2016 fixant le programme et les modalités de l’examen d’accès au centre régional de formation professionnelle d’avocats.

Les épreuves écrites d’admissibilité :
  • Une note de synthèse (5h ; coeff. 3).
  • Une épreuve en droit des obligations (3h ; coeff. 2).
  • Une épreuve destinée à vérifier l’aptitude à résoudre un ou plusieurs cas pratiques (3h ; coeff. 2) dans l’une des matières suivantes, au choix du candidat : droit civil ; droit des affaires ; droit social ; droit pénal ; droit administratif ; droit international et européen; ou droit fiscal.
  • Une épreuve de procédure (2h ; coeff. 2) portant sur l’une des matières suivantes en fonction du choix réalisé par le candidat pour l’épreuve précédente : procédure civile et modes alternatifs de règlement des différends (candidats ayant choisi la matière droit civil, droit des affaires, droit social, droit international et européen ou droit fiscal) ;  procédure pénale (candidats ayant choisi la matière droit pénal); ou procédure administrative contentieuse (candidats ayant choisi la matière droit administratif, droit international et européen ou droit fiscal).
Les épreuves orales d’admission :
  • Le grand oral ou épreuve d’exposé-discussion sur un sujet relatif à la protection des libertés et des droits fondamentaux (45 min ; coeff. 4).
  • Une interrogation en langue étrangère (15 min ; coeff. 1).