Le master Droit de la banque et des opérations patrimoniales, organisé en partenariat avec l’École Supérieure de la Banque (ESBanque), est principalement destiné à des étudiants en alternance (alternance banque / lieu de formation toutes les 2 ou 3 semaines), liés à un établissement bancaire par un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation. Peuvent également être accueillis des étudiants en formation initiale ou continue souhaitant acquérir ou approfondir des connaissances dans le champ disciplinaire du master.

En 1ère année, le master comprend des enseignements académiques organisés autour des matières fondamentales pour les activités de banque et de gestion patrimoniale : droit bancaire, droit patrimonial, droit fiscal et droit des assurances. En 2ème année, les matières abordées font l’objet d’un approfondissement avec une approche concrète permettant aux étudiants d’être rapidement opérationnels une fois insérés professionnellement. à cette fin, l’enseignement est complété par d’autres matières telles que la gestion juridique des risques clients, le règlement des contentieux civils et commerciaux, l’analyse financière et le diagnostic d’entreprise.
Au cours des deux années de master, un module de formation assuré par l’ESBanque permet aux étudiants en alternance d’acquérir des compétences plus commerciales, requises afin d’exercer la profession de conseiller patrimonial. Les étudiants hors alternance suivent, quant à eux, des enseignements supplémentaires en droit des affaires destinés à développer leur connaissance des règles régissant l’activité économique et financière.

L’existence de cette formation est justifiée par les besoins exprimés par les entreprises du secteur bancaire qui présentent une importante offre d’emplois. Elle offre donc de sérieux débouchés professionnels. Le métier visé au premier chef est celui de conseiller patrimonial en agence bancaire ou dans d’autres établissements. De plus, les compétences procurées par la formation permettent d’exercer d’autres fonctions à dominante juridique dans une banque ou dans d’autres entreprises privées ou publiques. Les étudiants peuvent également s’orienter vers la profession d’avocat. Pour quelques-uns, la formation peut éventuellement déboucher sur les métiers de la recherche et de l’enseignement.

> Pour plus d'information, téléchargez la fiche descriptive du Master Droit de la banque et des opérations patrimoniales

NB : Le programme présenté dans cette fiche est en attente de vote CFVU. Des modifications peuvent y être apportées.

Alternance

Le master Droit de la banque et des opérations patrimoniales est proposé en alternance. Pour plus d'information sur ce mode d'enseignement, consultez la page Formation continue et alternance du site de la Faculté ainsi que le site de l'Université Grenoble Alpes.