Le M2 parcours « droit des personnes et de la famille » a pour objectif d’approfondir les matières du droit des personnes et du droit de la famille. Il offre ainsi aux étudiants une formation solide dans ces matières, dans leurs aspects tant extrapatrimoniaux que patrimoniaux.

Ce parcours est en partie mutualisé avec :
  • l’autre parcours de la mention droit privé, à savoir le M2 « droit civil économique »,
  • le M2 « contentieux et procédures d’exécution ».
Cette mutualisation permet de lier droit substantiel et mécanismes du contentieux, offrant ainsi aux étudiants une vision transversale nécessaire à leur insertion professionnelle.

L’objectif est donc l’acquisition de compétences théoriques et pratiques pour la gestion contentieuse ou non contentieuse de litiges dans le domaine du droit des personnes et de la famille. Pour ce faire, un réseau d’intervenants extérieurs qualifiés est mobilisé.

Cette spécialisation à la fois théorique et pratique ainsi que le stage de deux à quatre mois permettent à l’étudiant de préparer son parcours professionnel : accès direct à l’entreprise, préparation de concours ou doctorat

Pour obtenir toutes les informations nécessaires sur cette formation (présentation, programme, admission, débouchés), consultez la fiche "Master  2 parcours droit des personnes et de la famille" du catalogue de formation de l'Université Grenoble Alpes.

Atouts de la formation

« Ubi jus, ibi societas : il [le juriste] n’est pas par essence un solitaire. Le juriste est au service de la société et il  doit la connaître », B. Beignier, « Vetera et nova. Rénover la formation des étudiants en droit », Revue Commentaire 2016, 154


 

Actualités de l'année en cours (2019-2020)

Logos partenaires

9 octobre 2019 : Rencontre avec Dominique Mattano pour le CIDFF Isère

12 octobre 2019 : Rencontre avec Valérie Mousseef, directrice de la maison d’arrêt de Grenoble-Varces 

6 novembre 2019 : Stage dating, rencontre avec de nombreux professionnels désireux de recruter des stagiaires

19 novembre 2019 : Conférence animée par Anne-Gaëlle Robert, maître de conférences à la Faculté de droit, sur « Les violences au sein du couple »

20 novembre 2019 : Conférence animée par Emilie Buttin, responsable des politiques institutionnelles à la Direction Territoriale de la PJJ Isère (Protection judiciaire de la jeunesse)
 
28 novembre 2019 : Séminaire « Maltraitances intra-familiales », en partenariat avec le CHU de Grenoble (séminaire commun étudiants en droit/internes en médecine)

9 décembre 2019 : Conférence animée par Floriane Maisonnasse, maître de conférences à la Faculté de droit, sur le thème « Pensions alimentaires et recouvrement »
 
10 décembre 2019 : Rencontre avec Véronique Ginisty, médiatrice familiale
 
18 février 2020 :  Conférence animée par Azza Sleiman, professeur de droit privé à l’Université libanaise, sur « Le juge et la justice dans le système romano-germanique »
                                         
2 mars 2020 : Conférence animée par Azza Sleiman, professeur de droit privé à l’Université libanaise, sur « Les règles confessionnelles du droit de la famille »

3 mars 2020 : Rencontre avec Hugues Dumortier, ancien coordonnateur de la protection de l’enfance au sein du département de l’Isère, sur « La protection de l’enfance – ses métiers »
 
9 mars 2020 : Conférence animée par Jimmy Messinéo sur le thème « Protection internationale des droits de l’enfant »
Jimmy Messinéo travaille actuellement au Service social international (SSI). Le SSI est une organisation internationale à but non lucratif représentée par un réseau d'entités nationales qui soutiennent les enfants, les familles et les individus confrontés à des problèmes sociaux et juridiques liés à une migration ou un déplacement international. Le SSI est un acteur reconnu dans le domaine de la protection et du bien-être de l'enfant grâce à son réseau de partenaires dans plus de 100 pays actifs dans des projets de formation, d'information et de sensibilisation.

> Consulter les actualités des années précédentes


Partenaires

  • Le Département de l’Isère, en particulier la direction des solidarités, en charge de la protection de l’enfance
  • Des magistrats (36 heures de cours assurées par des magistrats et des conférences)
  • Le barreau de Grenoble
  • La Protection judiciaire de la jeunesse
  • L’association Chrysallis, administrateur ad hoc pour les enfants
  • La Faculté de médecine


Témoignages

Marion Auger – promotion 2016-2017  :
« J’ai commencé la préparation ENM depuis, qui est un travail quotidien pour assimiler le programme mais qui va être aidé par les enseignements du M2. Je pense que ce retour peut être intéressant pour la nouvelle promotion s’il y en a qui se destinent aux concours ENM ou à l’examen d’entrée à l’école des avocats.
Les cours de droit de la famille que l’on a eu, ont dégagé les grandes perspectives que l’on nous demande d’assimiler cette année sur les droits patrimoniaux et extra patrimoniaux, je me rends compte qu’il y a finalement peu de notions qu’il me reste à préciser. Nous avons donc une bonne avance sur le programme de droit civil. Le cours de procédure du droit de la famille et l’exercice final m'ont permis de ficher dans l’optique des cas pratiques et, là encore, le programme du M2 répond aux attentes du concours.
Dans le domaine de la procédure civile il est appréciable que le cours de mouvements contemporains nous aient dégagés toutes les grandes questions techniques qui sont encore d’actualité cette année et qu’il aurait été plus difficile d’appréhender par soi-même à mon sens.
En bref, sur le bilan des apprentissages de l’an dernier par rapport aux attentes de nos Professeurs de cette année, nous avons été soulagées avec Zélia, qui suit la même préparation que moi à Bordeaux, d’avoir acquis des grands pans du programme durant le M2 ».

Réseau des anciens

> Lien vers le réseau Linkedin

Doubles diplômes

Ce master peut être envisagé dans le cadre d'une double diplomation avec l'Université de la Sarre (Allemagne) ou d'une double diplomation avec l'Université de Sherbrooke (Canada).