credit photo Adode stock
Colloque

Colloque CESICE : Droit et Pouvoir à Haïti (1801-1934)

15 avril 2021 - 16 avril 2021
Le rapport lointain de la population à la res publica et l’esprit quasi-féodal des premiers dirigeants haïtiens expliquent en grande partie la difficulté à penser le contrat social et à identifier une véritable société civile, notamment la notion de service public. L’État - et a fortiori l' État de droit - n’est pas un concept évident dans la culture politique et juridique locale. Au demeurant, la souveraineté effective de l’État haïtien est loin d’être continue et effective depuis l’indépendance, la garantie des droits fondamentaux étant également tributaire du rôle de l’ONU, de l’influence des ONG et des États-Unis. Le contexte politique, social et juridique haïtien soulève de nombreuses questions qui écrasent le temps : les droits et libertés, ainsi que leur garantie, sont-ils véritablement définis comme dans la tradition occidentale, individualiste, ou portent-ils l’empreinte d’une culture plus communautaire forgée dans la période postcoloniale et postesclavagiste ? Les droits subjectifs sont-ils invocables exclusivement à travers les codes ou également par le biais des coutumes ? Le Code civil de 1825 a-t-il globalement fait progresser les droits et libertés, notamment la garantie du droit de propriété sur les terres ? Quelles sont les sources du droit de propriété et les moyens permettant aux autorités de garantir ce droit ? L’interprétation de ces droits est-elle la même selon les groupes d’appartenance des individus (qu’en est-il par exemple chez les vodouisants) ? Le colloque sera réparti en deux journées, avec la participation de collègues haïtiens et de collègues français venus des quatre coins de la métropole.

> Information et inscription sur le site du CESICE

Localisation

À distance
Mis à jour le  8 avril 2021